Coronavirus et confinement : avantages sur nos habitudes de consommation

Vous le savez, cela fait plus d’un mois que nous sommes tous confinés à domicile pour limiter les risques de contamination du virus. Si ce confinement est vécu différemment par tous les français, il y a un élément qui fait l’unanimité : il y a un impact du confinement sur notre consommation.

Il est certain que rester enfermé chez soi 7 jours sur 7 impact la façon dont nous vivons, dont nous nous occupons et, de fait, dont nous consommons. Voyons de quelles façons le confinement peut modifier nos habitudes de consommation.

Une modification de notre consommation quotidienne

S’il y a bien une chose qui est directement impactée par le confinement, c’est la façon dont nous avons l’habitude de consommer quotidiennement. La consommation quotidienne, c’est tout ce que nous consommons tout au long de notre semaine.

La consommation alimentaire

La consommation alimentaire, c’est tout ce qui est nécessaire à notre survie : la nourriture, la boisson, le soin…

Pour ce qui est du soin, les besoins restent les mêmes malgré le fait que nous sommes plus prudents et limitons les rendez-vous chez le médecin, que les consultations qui ne sont pas vitales peuvent avoir été reportées, etc.

Concernant ce qui est purement alimentaire, nous sommes contraints à consommer ce qui est vital, à faire les courses de manière plus réfléchie…

La consommation secondaire

En revanche, notre consommation secondaire a subi un grand changement. Ce qu’on appel la consommation secondaire, c’est ce qui nous peut nous être indispensable mais pas vital : vêtements, loisirs, etc.

Tout cela est évidemment très limité, voire impossible en raison des mesures de sécurité et de la fermeture des commerces.

Un impact positif sur l’environnement

De fait, la baisse de notre consommation a un impact certain sur l’environnement. Vous avez peut-être déjà profité de la vue de certaines vidéos qui en témoignent : animaux qui arrivent dans les villes, des eaux plus bleues, la diminution de la pollution.

Une minimisation de la consommation

Il est évident que notre consommation a baissé depuis le début du confinement. Cela s’explique par le fait que nous ne pouvons sortir que pour les besoins vitaux et qu’il est donc nécessaire d’aller droit au but.

Cela peut aussi s’expliquer par le fait qu’une partie de la population a vu ses ressources diminuer.

Un bol d’air pour l’environnement

Personne dans les rues, quasiment plus de voitures sur les routes… le fait que nous ne soyons plus en capacité de prendre la voiture, de ne plus produire de CO2, de ne plus polluer les airs et les eaux permet à l’environnement d’avoir du repos, d’avoir le temps de renouveler ce qui est usé…

Un plus pour notre porte-monnaie

Notre consommation a baissé, c’est certain et si cela fait du bien à l’environnement, cela fait aussi du bien à notre porte-monnaie. Moins on consomme, moins on a de frais et plus on fait des économies… le calcul est simple.

Même si certains frais restent inchangés : loyer, mutuelle, assurance… d’autres sont mis de côté.

Une consommation strictement nécessaire

D’une part, tout ce que nous consommons désormais relève du strictement nécessaire et non du superflus : shopping, restaurant, cafés…

Ce type de consommation est désormais impossible et le sera pour encore quelques semaines. C’est un type de consommation qui est relativement peu cher (comparé à d’autres charges), mais qui peut se révéler conséquent lorsque c’est rapporté au mois.

Une baisse du budget loisir

C’est la raison pour laquelle notre porte-monnaie est soulagé depuis des semaines et qui le sera pendant encore quelques semaines. Toutes les activités que nous pouvions avoir : bowling, sorties… ne sont plus possibles.

Nous devons nous occuper avec ce que nous avons déjà chez nous et de ce fait, cela n’a aucun coût financier.

Conclusion

En somme, nous pouvons dire qu’il existe un réel impact du confinement sur notre consommation. Le fait de rester chez nous, de n’avoir accès à aucun commerces (autres que les commerces essentiels) nous oblige à consommer différent.

Et cette modification de notre consommation a de nombreux avantages : nous faisons attention à ce que nous achetons, nous faisons des économies, nous permettons à l’environnement de retrouver de bonnes bases…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *